Please reload

Posts Récents

Pourquoi une reconversion en maraîcher bio ?

December 12, 2017

1/1
Please reload

Posts à l'affiche

Journal de bord #6 Les tomates débarquent !!!

July 10, 2017

 Je vais commencer ce billet par un grand merci à tous mes consommateurs de légumes et particulièrement à ceux qui ont opté pour le panier maraîcher. C'est toujours un plaisir d'avoir vos sympathiques retours et un contact direct avec vous. Merci et bravo ! Vous êtes acteurs de votre localité, et préservez l'environnement et votre santé simplement en consommant intelligemment.

 

Depuis le mois de Juillet, je livre une quinzaine de paniers par semaine, l'équivalent de 18 "contrats", quelques légumes en vrac via cagette.net ainsi que la Biocoop Emporium de Parempuyre qui fait honneur à mes légumes en les plaçant en tête de gondole avec la signalétique qui va bien. Le gérant s'inscrit dans l'aide à la production et distribution locale, et c'est tout à fait remarquable et constructif.

 

Aux vues des surfaces de culture et des productions actuelles, je peux donc vous dire pouvoir monter à une vingtaine de paniers par semaine. Ce qui veut dire qu'il est encore possible d'en être, il reste 5 contrats paniers disponibles !! Hésitez plus ou parlez-en autour de vous.

 

Cela ne vous aura pas échappé, les tomates rougissent !!! Et étant la culture phare du maraîcher, j'en ai planté pas loin de 300 pieds et 6 variétés qui vont donner de façon échéancée ! Au plus grand plaisir des merles qui ont trouvé leur corne d'abondance en mon absence. J'ai donc placé des filets aux extrémités de la serre, ainsi qu'un épouvantail.

 

Nous aurons une pensée pour tous les concombres. Tombés au combat lors de la dernière canicule, ils ont fièrement donné et nous les porteront longtemps dans nos coeurs (et nos estomacs).

Même si la quantité (et la qualité) est au rendez-vous,on trouve quelques fruits touchés par le mildiou, quand il ne sont pas piqués par le bec d'une merlette gourmande ! 

 

 Bob n'en fait qu'à sa tête, Bob n'écoute rien ! J'attends toujours le café que je lui ai demandé. Amis agriculteurs, choisissez bien vos stagiaires !!

 

Avec les derniers orages (Plus de 60mm d'eau en deux jours !), et l'alternance des chaleurs, la végétation croit de façon spectaculaire. et c'est très plaisant de ne pas avoir à arroser en ce moment. En période caniculaire notre système d'arrosage est tout juste bon à maintenir les plantes en vie. Ainsi les cultures de poivrons et d'aubergines de plein champs ont rattrapé celles sous serre et nous voilà ainsi prêt à garnir les paniers des fameux et plaisants légumes d'été.

 

Si ! Si ! C'est une aubergine ! Avouez que ça change des produits calibrés du supermarché. Elle s'appelle "violette de Florence" et elle rêve de se sublimer durant vos apéritifs.

 

 

En cette période où l'on a atteint le maximum d'ensoleillement, nos amis les "ravageurs" sont des plus actifs, une parcelle maraîchère est un véritable jardin d'Eden pour toutes ces bestioles, et l'espace-test ne fait pas exception : Les pucerons s'installent sur les aubergines, les taupins dévorent les cœurs de salade et les pomme de terre, la chenille de la piéride dévore tout ce qui ressemble de près ou de loin à un chou, les doryphores sont une plaie sur pommes de terre et aubergines car se reproduisent à une vitesse folle, et ces foutus lapins ont du trouver une faille dans ma clôture car ils me grignotent les sucrines et les têtes de haricots fraîchement germés !

On réalise vite que dans ce métier, il ne faut pas se focaliser sur ce genre de chose, sinon on ne voit plus que le verre moitié vide.

Pour l'instant je n'ai recourt à aucun traitement, même bio, pour les supprimer. Certains sont régulés par les "auxiliaires" (nos amis les larves de coccinelles qui dévorent les pucerons par exemple), pour le reste, c'est l'huile de coude.

 

 Mon copain le taupin !

 

 La vilaine larve de doryphore. Le traitement ? On dégaine le pouce et l'index puis "Sprootch" !!

 

On est pas là pour poireauter !

L'été commence seulement que nous, maraîchers, devons avoir une saison d'avance ! C'est l'heure de planter les légumes d'automnes et d'hiver.

Et oui, déjà !!

La semaine passée a été l'occasion pour moi de me lancer dans un chantier poireau. C'est un légume important, il couvrira une période entre Octobre et Mars. ce n'est donc pas moins de 4000 plants que j'ai mis en terre en une journée et demi. Le temps était compté les poireaux arrivent "en arrachis", c'est à dire avec les racines à nu.

La semaine prochaine je commencerai à planter les choux (à la mode...à la mode...) et comme, ça y'est, je n'ai plus de place, j'ai du sortir, avec l'aide d'amies, quelques 300 Kg de pommes de terre primeur le week end passé.

 Par chance, le temps a été idéal lors de la plantation : des pluies torrentielles. Les poireaux ont repris du feu de dieu.

 

 Un bel exemple de "croûte de battance" : la pluie violente tasse le sol et empêche l'eau de pénétrer la terre . Un binage vaut mieux que deux arrosages comme dit le proverbe.

Tiens et au passage si vous ne saviez pas à quoi ressemble une patate douce, vous en avez une sous les yeux.

 

D'après l'outils d'analyse de google, les gens restent en moyenne une minute sur mes pages de blog, je suppose donc que si vous êtes arrivés jusque là c'est que vous avez du mérite et n'êtes pas comme le commun des mortels ! Merci de prêter à mes élucubrations égocentriques et mes tentatives d'humour cette attention particulière. Rendez-vous le mois prochain pour de nouvelles aventure !!!

 

 

 Un grand merci à Sandra, Rachel et Marie pour le très utile coup de main sur le chantier patate !! Le métier se féminise ...

 

 

 

 

 

 

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Retrouvez-nous